>Roman< Simetierre-Stephen King

Louis Creed, son épouse Rachel, sa fille Ellie et son fils Gage ont quitté Chicago pour emménager à Ludlow. Ils s’installent dans une belle maison que Louis vient d’acheter. Louis, médecin, vient de trouver un travail à l’université voisine. Il fait la connaissance de Judson (Jud) Crandall, son voisin octogénaire qui deviendra son meilleur ami. Au cours d’une promenade, Jud fait découvrir à la famille Creed le « Simetierre », un cimetière d’animaux où des générations d’enfants ont enterré leur animal de compagnie. 

Malgré tout, Louis ne peut s’empêcher d’avoir un mauvais pressentiment, notamment suite à la mort accidentelle d’un étudiant, lors de son tout premier jour de travail. La mort accidentelle de l’étudiant plonge Louis dans un malaise d’autant plus important que la nuit venue, cet étudiant lui apparaît en rêve et le conduit jusqu’au cimetière des animaux où il lui adresse une sorte de mise en garde. Sans parvenir à savoir s’il a rêvé ou pas, la vie reprend son cours jusqu’à ce que le chat de la famille, Church, ne meure accidentellement alors que l’épouse et les enfants de Louis sont en vacances. Jud Crandall emmène Louis au-delà du cimetière des animaux, dans un territoire indien qui semble abriter un pouvoir bien étrange, où il demande à Louis d’enterrer le cadavre du chat, qu’il avait emporté, dans une vraie sépulture…

source : Wikipedia

*

Depuis la lecture il y a déjà quelque année du Silence des agneaux, je suis accro aux romans glauque et qui sont susceptible de me faire peur.

 J’attaque donc mon premier Stephen King (qui ne sera pas le dernier) et il a été terminé en une semaine a peine ( du dimanche au vendredi) 

Et pour ainsi dire , Simetierre est glauque a souhait et ma foutue les chocottes pendant presque les 3 quarts du livre.

Je dis les 3 quarts parce que pour moi le début  est quand même assez long , je me suis même ennuyer a certains moments , mais arrivé a la moitié de la première partie ( a environ 30% ) les événement s’enchaîne et la lecture de ce livre était devenue addictive.

L’Histoire est composée de 3 parties (la première nommée  »simetierre » est beaucoup plus longue que les deux autres) et chaque parties marque un événement marquant dans la vie de Louis (je ne dirais pas de quoi il s’agit car sa serais du spoil de haut vol ! :3 )

La deuxième partie  »le cimetière des Micmacs »est de loin ma préféré parce que elle ma fait énormément pleurer (dès la première phrase! ) et on jongle entre le rêve et la réalité sans savoir nous même distinguer les deux avant que le personnage s’en rende compte de lui même.

Dans la troisième partie  »le Gwand, le Tewwible Oz » tout s’enchaîne très vite, le personnage principal tombe dans une folie qui ne m’a donnée qu’une seule envie : savoir la fin.

Un Épilogue d’une page marque la fin de ce roman, et elle m’a laissée perplexe, comme si le livre n’était pas fini finalement.

J’ai eu une impression de vide, comme si un deuxième tome allais sortir un jour, mais je suppose que c’est ça , le talent de l’auteur, le roman vous laisse perplexe et j’y ai réfléchis toute la nuit !

Pour conclure, un roman passionnant qui me donne envie de me plonger dans d’autre univers de Stephen King, 

une histoire qui traite avec perfection la mort et celle d’un être cher notamment. 

 *

19.5/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s