>Roman< Cinder-Maryssa Meyer

Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…
Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer…

source: Quatrième de couverture

*

Pour commencer, je pense que je ne me serais jamais penchée sur ce roman si il n’avais pas autant fait parler de lui dans les chaines livresques et dans la blogosphère. (et si il n’avais pas une si belle couverture!)

Et bien, j’ai dévorée ce roman en une journée!

 Je l’ai commencée hier matin et je l’ai terminée hier soir a 1:00 du mat’

Vous devez donc vous doutez que ce livre a été un gros coup de cœur pour moi.

 Je m’attendais a être déjà déçue sur l’attitude de Cinder, je m’était dis que comme toute  »héroïne » de ce genre de romans, elle allais être d’une naïveté pas possible  et se laisserais marcher dessus comme dans le comte de Cendrillon d’origine… A ma grande surprise, pas du tout!

Cinder a un très fort caractère et envoie balader sa belle-mère si ça lui chante !

Ce qui ma énormément plu. De plus, je me suis tout de suite reconnue vis a vis de son attitude avec Kaito (le prince).

 Mais (parce que il y a toujours un mais) , la plupart des révélations de ce tome sont EXTRÊMEMENT prévisible, en effet, j’avais déjà devinée deux choses bien avant qu’on ne l’apprenne dans le livre.

Dans le chapitre 19 notamment, on apprend quelque chose sur l’identité de Cinder (et je m’en doutait déjà depuis longtemps)

Cette révélation ma fait encore plus croire a autre chose, qui s’avère être vrai et qu’on apprend dans le chapitre 37.

 Malgré ça, l’histoire est bien construite, et Cinder arrive a se mettre dans des situations qui m’on fait sourire.

On retrouve le schéma classique, le prince, la méchante et la jeune fille que tout le monde veux, et ça, c’est pas terrible… mais bon, ça reste un young adult alors je dois peut être être un peu moins exigeante.

Je dois noter aussi que certains passage ont été un peu trop compliquer pour moi a comprendre, pas forcément a cause du vocabulaire parfois un peu trop  »scientifique » mais peu être parce que l’action se passe rapidement et que on a du mal a savoir de quel personnage parle l’auteur a ce moment la… (je ne sais même pas si ce que je dis est clair … )

J’ai hâte de me plonger dans Scarlet et Cress ( la couverture américaine est superbe, mais la couverture française…. quelle déception T-T) avec impatience!

*

17/20